Les prunes

Rouges, bleues, jaunes et vertes… ce n’est pas pour rien que nous sommes les leaders de la prune de table en France ! Bien sûr, il y a la célèbre Reine-Claude Label rouge, particulièrement juteuse et sucrée, qui s’épanouit sur nos coteaux du Quercy, mais nous nous attachons à la représenter dans sa diversité. Plus sucrée, plus acidulée, plus fondante… chaque prune a ses atouts !

Les prunes vertes

Reine-Claude Dorée Label Rouge

Très gustative et sucrée, produite par les Cancel sur le terroir moissagais depuis 3 générations ! La saison : de mi-juillet à mi-septembre. Cette reine des prunes, spécifique du Sud-Ouest, est originaire d’Orient. Son nom est un hommage à l’épouse du roi François 1er, Claude de France, fille d’Anne de Bretagne, qui l’adorait. Sa couleur dorée, sa chair juteuse, sa saveur sucrée et sa peau fine en font une gourmandise recherchée. Son exceptionnelle qualité est couronnée par un label Rouge.

Reine-Claude Bavay

Une prune sucrée, juteuse et très parfumée, qui se consomme ou se cuisine de début septembre à la mi-octobre.

Les prunes rouges

Orane

Un épiderme rouge à chair jaune pour la plus précoce des prunes rouges, saveur et jutosité idéales pour le lancement de la saison, du 25 juin au 20 juillet.

Obilnaya

Un épiderme presque violet. Sa texture ferme et sa chair juteuse se dégustent entre le 1er et le 20 juillet.

Ruby crunch

Cette variété couleur rubis offre une texture ferme et un goût très sucré qui enchante la fin de saison, du 1er septembre au 15 octobre.

Sapphire

Une grosse prune à la jolie chair orangée et au goût très sucré. Ce bijou de gourmandise s’apprécie au cœur de l’été, du 15 juillet au 15 août.

Primetime

(variété emballée par le club Lily Ploom)
Une chair rouge sanguine, un bel équilibre de croquant, fermeté, sucre et acidité, riche en antioxydants, à consommer du 20 juillet jusqu’à la fin du mois d’août.

Grenadine

Variété récente, dépourvue d’acidité en bouche, elle est très aromatique, rappelant même le sirop du même nom. À goûter de mi-août à mi-octobre.

Ruby Star

(variété emballée par le club Lily Ploom)
Epiderme violacé à la chair tendre et juteuse, idéale à la fin de l’été, du 15 août au 15 septembre.

Lovita®

Une forme de cœur flammée de rouge, une chair juteuse, une délicieuse prune-dessert très sucrée qui se découvre de mi-octobre à mi-décembre.

Les prunes bleues

Président

Sa forme oblongue caractéristique dévoile une chair jaune, sucrée et acidulée, aussi délicieuse crue que cuite, du 15 août au 15 septembre.

Angeleno

Tirant sur le noir et d’une forme aplatie, elle offre une chair très ferme et juteuse, à la juste acidité, de début septembre à mi-novembre.

D’Ente

La prune dont on fait les pruneaux ! Elle est tout aussi gustative à croquer fraîche, pendant tout le mois d’août, avec sa chair tendre et sucrée.

Datil

Avec une forme proche de la mirabelle, cette variété́ revient en grâce et régale de mi-août à début octobre.

Les prunes jaunes

Sun Kiss

Ce “baiser du soleil” se distingue par sa belle taille, sa haute fermeté et sa bonne tenue, à savourer du 20 juillet et jusqu’à mi-août.

TC Sun

C’est la plus sucrée des prunes jaunes, connue pour “blusher”, c’est à dire rougeoyer à maturation. À déguster crue du 15 août au 15 octobre.

Mirabelle

On ne présente plus cette petite prune très appréciée pour son goût frais, délicat, juste sucré. On la consomme en août, crue ou cuisinée.

October Sun

Prune jaune-orangé à la pointe blushée du 1er au 30 octobre. La dernière prune jaune de la saison.